Ce site est dédié à la diffusion et la promotion de termes informatiques français. Pour chacun des termes répertoriés, on indique si c’est un terme « recommandé » ou « à éviter ». Bien que plusieurs termes soient maintenant connus et utilisés dans la langue courante, ce site vous propose souvent des choix plus représentatifs de la langue française.

Shareware

Terme anglais utilisé pour désigner les logiciels demandant une contribution pour leur utilisation. En français, on utilise plutôt le terme partagiciel. Généralement, ces logiciels peuvent être utilisés pour un temps limité avant de devoir payer pour son utilisation. Les types d’utilisation demandant un achat peuvent varier d’un logiciel à l’autre. Un partagiciel est protégé par droit d’auteur.

Adresse Internet permanente : /shareware

Balise

En informatique, une balise est un code qui permet de faire la mise en pages d’un document. Les premiers logiciels de traitement de texte utilisaient des balises pour marquer le début et la fin d’une chaîne de caractères pour en modifier l’état lors de l’impression. Pour mettre un mot en gras, il fallait généralement insérer un code avant et après le mot.

Voir aussi : 
Adresse Internet permanente : /balise

Courriel

Régionalisme québécois désignant courrier électronique.

Bien que populaire, il faut éviter d’utiliser le terme courriel. Cette graphie ne respecte pas les règles de création de mot et pourrait inciter à la création d’une série douteuse de néologismes.

En évitant l’utilisation de cette graphie, nous empêcherons la création de mots douteux tels que : commercel, messagel, postel, affairel, etc.

Adresse Internet permanente : /courriel

Giga-octet

Un giga-octet contient mille vingt-quatre méga-octets et s’abrège Go, en français.

Un nouveau disque rigide de 360 Go a été commandé.

La graphie « gigaoctet » est également acceptée.

Voir aussi : 
Adresse Internet permanente : /gigaoctet

Smileys

Terme anglais de binette.

Voir aussi : 
Adresse Internet permanente : /smileys

Numéro IP

Adresse électronique identifiée par un numéro IP sur un réseau TCP/IP privé ou sur Internet. Présentement, chaque numéro IP comporte quatre séries de chiffres allants de 0 à 255. Ces quatre nombres sont séparés par des points. Un numéro IP est considéré comme une entité en soi et se compose donc comme un mot.

Nous utilisons le numéro IP 221.146.16.128 pour identifier notre site Internet de paiement. Cependant, à partir de la semaine prochaine, il faudra utiliser l’adresse 156.12.32.1.

Voir aussi : 
Adresse Internet permanente : /numeroip

Unité à stockage fixe

Terme français pour SSD. Unité de stockage de masse à mémoire flash ne contenant aucune pièce mobile et partageant les caractéristi­ques d’un disque rigide, dont la taille, la capacité et le type branche­ment. À terme, les unités à stockage fixe remplaceront les disques rigides de nos ordinateurs.

Adresse Internet permanente : /uniteastockagefixe

Clavadarge

Néologisme québécois créé à partir des mots claviers et bavardage afin de remplacer le terme chat en anglais. Ce terme imagé est représentatif.

Ouvrir une séance de clavardage.

Faire du clavardage sur Internet nuit et jour.

Voir aussi : 
Adresse Internet permanente : /clavardage

TCP/IP

Transmission Control Protocol/Internet Protocol — Sigle désignant le protocole de transport utilisé sur Internet.

Se compose toujours en majuscules et sans point.

Adresse Internet permanente : /tcpip

Bandeau

Par extension, bandeau publicitaire, retrouvé généralement sur des sites Internet. Le bandeau est généralement une bannière publicitaire permettant à l’internaute d’obtenir plus d’information sur le produit ou service annoncé.

Le terme anglais de bandeau est banner.

Adresse Internet permanente : /bandeau

Pages

Subscribe to Le lexique informatique : Guide de survie typographique RSS